DIY – Arche d’éveil et jouets en bois pour bébé


Déco, DIY / vendredi, septembre 7th, 2018

Bon ça y est : c’est officiel (depuis quelque temps déjà), mais sur le blog nous ne l’avions pas encore annoncé : un petit piment va faire son apparition théoriquement début janvier 2019 :).

Depuis une semaine environ, nous sommes donc en plein aménagement pour sa future chambre : peinture, meuble à repeindre et aménager, et décoration bien sûr. Puisque nous aimons bien les DIY, j’ai évidemment fait quelques recherches sur ce que nous pouvions lui fabriquer tout en respectant nos idées de consommation responsables et si possible de façon naturelle. Les « jouets » en bois ont ainsi tout de suite attiré mon attention. (Merci Pinterest pour toutes tes idées).

J’ai ensuite fait pas mal de sites pour trouver les pièces en bois, parce que cela peut quand même vite revenir cher quand nous voulons le faire soi même. Puis un jour, alors que nous flânions dans Metz, j’ai trouvé une partie de mon bonheur chez Sostrene Grene et, plus tard, le reste sur la boutique Etsy de Joale (qui en plus se trouve à Saverne soit vraiment pas très loin alors je n’ai pas hésité longtemps pour commander) et tout cela dans des prix relativement corrects.

 

J’ai donc réalisé plusieurs objets :

  • une attache tétine
  • un hochet avec anneau de dentition
  • un collier d’allaitement
  • 4 suspensions pour réaliser un arche d’éveil, en bois bien sûr 😉

 

Je suis plutôt contente du résultat, et même si certains vont avoir peur de la solidité ou du fait que le bébé va mettre les pièces en bois dans la bouche : c’est fait pour 😉

Pour le DIY de l’arche d’éveil en bois, je laisse la place à Monsieur, qui l’a réalisée.

Arche d’éveil en bois :

Il s’agît d’un DIY relativement facile et donc accessible aux bricoleurs du dimanche comme moi ! Cependant, j’ai eu quelques ratés en cours de fabrication et j’ai dû effectuer quelques modifications afin d’avoir une arche la plus stable possible. Je vous propose donc les différentes étapes si vous souhaitez en réaliser une vous-même sans se casser la tête

Dans un premier temps, attardons nous ici sur le matériel nécessaire :

  • 2 tasseaux de 2,5m (le format carré, rectangulaire, épaisseur… est au choix selon ce que vous voulez)
  • 1 tourillon d’au moins 13mm de diamètre (pour être assez solide) mais (bien sûr) inférieur à la largeur des tasseaux
  • 1 mèche plate de diamètre adapté à celui du tourillon
  • 1 visseuse/dévisseuse
  • 1 foret de 4mm
  • 2 vis à bois
  • 1 scie sauteuse ou scie classique
  • du papier de verre
  • du fil (ici de coton ciré comme utilisé pour les suspensions par Madame)
  • peintures au choix (facultatif)
  • nécessaire de traçage (mètre, équerre, crayon…)

La première étape consiste à découper les 2 tasseaux en quatre morceaux identiques selon les dimensions souhaitées, qui serviront de pieds à l’arche d’éveil. La hauteur moyenne d’une arche étant d’environ 50cm, les pieds devront être un peu plus longs puisqu’ils ne seront pas à la verticale. A vous de voir également en fonction du rendu final que vous souhaitez. Nous avons par exemple choisi d’avoir des pieds qui se poursuivent un peu en hauteur au-dessus du point de croisement. J’ai donc découpé à la scie sauteuse 4 pieds de 75cm de long.

Une fois les quatre pieds découpés à la bonne longueur, il faut repérer la zone de perçage où passera le tourillon. Ici, je l’ai réalisé à 60cm d’une extrémité du pied, toujours pour avoir une hauteur finale d’environ 50cm une fois le tout en place. Il faut ensuite percer complètement 2 des pieds à l’aide de la mèche plate et les 2 autres seulement sur la moitié environ de l’épaisseur du pied. Ceci sera utile pour ranger facilement l’arche lorsqu’elle n’est pas utilisée avec 2 pieds mobiles sur le tourillon et 2 pieds fixes (en gros, l’arche pourra être pliée pour prendre moins de place).

Petite astuce au passage : pour les débutants en perçage à la mèche plate (comme moi), il faut y aller assez doucement pour avoir un trou net et propre et si possible, percez toujours votre bois en le plaquant bien sur un autre morceau de bois (une chute de préférence hin, pas un morceau qui va servir par la suite…) car comme ça, cela empêchera (au moins en partie) que le bois éclate quand la mèche ressort.

On perce ensuite à l’aide d’un foret classique (ici 4mm) un petit trou dans la hauteur de chaque pied qui servira à y passer un fil reliant les pieds pour ne pas qu’ils s’écartent de trop et que l’arche ne tombe (avouez que ce serait dommage…). Les pieds sont maintenant prêts.

Il faut ensuite couper avec la scie sauteuse le tourillon à la dimension souhaitée (ici 60cm) en fonction de la largeur de l’arche voulue. Une fois ceci fait vient l’étape sans doute la plus difficile (pas tant que ça non plus hin si même moi y suis parvenu). Il va falloir visser le tourillon sur l’un des pieds percé sur sa demie épaisseur. Encore une fois, il faut y aller doucement et le plus droit possible pour éviter que le tourillon n’éclate au passage de la vis. Réussi ? OK, soufflez un bon coup et remettez-vous de vos émotions avec la partie la plus facile de toutes : glissez l’un des pieds percé complètement sur le tourillon, puis les différentes suspensions réalisées plus haut, puis le 2e pied percé. Il ne reste plus qu’à recommencer l’opération précédente en vissant le dernier pied à l’autre extrémité du tourillon.

Je vous conseille vraiment de réaliser cette étape de vissage pour améliorer la stabilité de l’arche. J’avais dans un premier essai fait traverser totalement le tourillon au travers des 4 pieds mais l’arche tanguait beaucoup de droite à gauche. Il tient beaucoup mieux comme ceci.

Il ne reste plus que les finitions : un petit coup de papier de verre pour poncer notamment les zones de découpe et de perçage, nouer un fil de chaque côté entre les pieds pour éviter qu’ils ne s’écartent, éventuellement quelques touches de peinture pour terminer. Et voilà, votre arche d’éveil est prête pour bébé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.