Dodow, un allié pour dormir à poings fermés


Test / vendredi, juin 8th, 2018

Nous avons tous déjà eu un jour des difficultés à nous endormir. Pour certains, il s’agît seulement de perturbations passagères du sommeil en raison d’un contexte particulier (veille d’un examen,  problèmes professionnels ou familiaux…) mais pour d’autres, il s’agît de réelles insomnies qui peuvent rapidement devenir invivables. Heureusement pour moi, je suis dans la première catégorie et n’ai jamais eu de gros troubles du sommeil, simplement parfois des difficultés d’endormissement et quasiment toujours en raison de cogitations quelqu’en soit l’origine.

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, je suis également médecin en fin d’études et je constate très régulièrement en consultation que beaucoup de patients rapportent des troubles du sommeil plus ou moins invalidants. Bien souvent, ceux-ci sont alors traités par des médicaments plus ou moins efficaces mais qui peuvent entraîner de nombreux effets indésirables, notamment chez les sujets âgés, mais aussi une accoutumance qui nous rend la vie difficile lorsqu’on essaye de les faire arrêter.

Je me suis alors demandé s’il existait des méthodes alternatives permettant de favoriser l’endormissement et donc d’éviter le recours à ce type de traitement. Il existe bien sûr différentes approches en fonction du contexte mais mon côté geek m’a surtout fait chercher du côté des nouvelles technologies. Il existe de nombreuses applications pour enregistrer son sommeil mais elles n’apportent pas de grande aide pour lutter contre les insomnies. J’ai ensuite découvert une jeune start-up française qui a lancé Dodow, un petit compagnon à poser dans la chambre et qui a pour but de favoriser l’endormissement. J’ai alors eu l’envie de découvrir ce produit pour le tester et savoir si je pourrais éventuellement le recommander à mes patients. Après leur avoir exposé mon projet, ils ont alors eu la gentillesse de m’envoyer un exemplaire afin de le tester.

Mais comment s’endormir avec Dodow ? Ce petit objet minimaliste et mignon utilise en fait le principe de la relaxation grâce à des exercices de respiration sur une durée de 8 ou de 20 minutes selon votre choix. Pour cela, Dodow projette au plafond un cercle de lumière bleue qui grandit puis rétrécit de façon cyclique. Il suffit alors de caler sa respiration sur ce jeu de lumière : le cercle grandit, j’inspire puis le cercle diminue, j’expire. Le rythme respiratoire ralentit alors progressivement au cours de l’exercice, ce qui a pour effet de stimuler certains mécanismes physiologiques aboutissant à l’endormissement.

Le fait de se concentrer sur l’exercice permet de se vider la tête et éviter de cogiter en permanence et d’avoir la cervelle en ébullition, ce qui est fréquemment la source des insomnies (d’où la très mauvaise idée de compter les moutons…).

Mon avis :

Alors, est-ce que ça fonctionne ?

Comme je vous le disais en début d’article, j’ai la chance de ne pas avoir de grosses difficultés avec le sommeil et suis même plutôt un bon dormeur. Néanmoins, il peut m’arriver de ne pas trouver le sommeil facilement dans un contexte de stress. J’ai alors essayé Dodow à plusieurs reprises et, dans l’ensemble, je me suis endormi avant la fin de l’exercice (pour des cycles de 8 minutes). Si ce n’est les premières fois où il faut se familiariser avec l’objet et où on peut avoir quelques difficultés à se concentrer. Il ne faut donc pas abandonner tout de suite en cas d’échec mais apprendre à faire ces exercices pour y arriver. Je suis donc satisfait de l’objet mais je tenterai peut-être de le prêter à quelqu’un qui a plus de difficultés que moi afin d’en évaluer l’efficacité sur des troubles plus importants.

Concernant l’objet en lui-même, il est plutôt très joli dans son style minimaliste et moderne et se fera une place tout naturellement sur n’importe quelle table de nuit. Le tout semble être de très bonne qualité et fait pour durer. Il est par ailleurs vraiment très simple d’utilisation puisqu’il suffit de toucher sa surface pour l’activer et il s’éteint tout seul à la fin du cycle. Heureusement puisqu’on s’endort avant !

J’avais un doute sur la lumière bleue puisqu’on sait qu’elle est responsable en partie de certains troubles du sommeil mais ici elle est indirecte puisqu’on ne la regarde pas de face. De plus, il est possible de régler le niveau de luminosité pour ne pas être ébloui comme un lapin dans les phares d’une voiture. Enfin, le choix de cette couleur est assez logique puisqu’elle est sans doute celle qui vient en premier à l’esprit lorsqu’on parle de nuit, de sommeil et de calme.

Est-ce un outil miracle ? Probablement pas et il ne faudra pas négliger les autres règles d’or pour favoriser le sommeil (chambre au calme, dans le noir, bien rangé, éviter les écrans avant de se coucher…) mais il permettra sans doute à toutes les personnes qui ont des difficultés de sommeil de se relaxer et à moins appréhender les nuits.

Du côté du prix, ça reste très correct avec un tarif de 49 euros (frais de port inclus). C’est moins cher que des séances de relaxation ou un traitement médicamenteux au long cours, plus simple à mettre en oeuvre et sans effet indésirable. Et je crois pouvoir dire sans me tromper que n’importe quel insomniaque serait prêt à mettre bien plus cher si cela permet effectivement de régler son problème.

J’ai beau chercher, je ne trouve pas de point négatif à reprocher à Dodow… Allez, tout au plus pourra-t-on regretter qu’il fonctionne avec des piles, pas forcément le plus écologique, mais au moins elles sont fournies avec l’appareil.

Alors, prêts à faire Dodow ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.